Home Concepts Concepts of Leadership Avalon et Glastonbury: Le Facteur Merlin

Avalon et Glastonbury: Le Facteur Merlin

8 min read
0
0
2

Les deux, Glastonbury et Avalon, sont essentiels à la santé éclatante, au véritable succès et l’amélioration continue de toute organisation. Glastonbury traite principalement de la réalité objective – les choses tangibles et que l’on peut compter. Avalon est plus orienté par les réalités relationnelles –ni  physique, ni facilement mesurable. Sans Glastonbury une société ne peut offrir des produits et des services à ses clients. Sans Avalon il manque le cœur et l’âme.

Les gens et les organisations se déplacent naturellement vers des niveaux plus élevés de complexité à mesure qu’ils vieillissent. À n’importe quel moment trop d’ordre, de sécurité et de processus prédéterminés peuvent supprimer l’énergie. Autant que trop de souplesse, trop de relâchement. Les gens ont besoin autant d’énergie que possible pour atteindre leurs fins les plus élevées. En général, toutefois, les personnes et les organisations ont le réflexe de  répondent en augmentant les processus, ce qui augmentent la complexité. Quand les problèmes sont d’ordre relationnel, il serait mieux d’aller vers Avalon. Mais l’approche d’Avalon tel que d’être plus flexible et s’adapter n’est pas efficace quand nous travaillons avec l’ordre et les  mesures du monde de Glastonbury.

Nous sommes conscients que Glastonbury et Avalon peuvent être source de confusion, car les gens ont tendance à passer leur vie à voir le monde d’un endroit ou de l’autre. Comme la nouvelle façon de penser devient plus clair, les gens expérimentent des changements et deviennent plus à l’aise de fonctionner à partir d’un endroit qui reconnaît deux réalités à la fois.

Les gens ont tendance à penser en termes ou conditions, en particulier sous pression. Dans l’univers ‘business as usual’, les gens parlent rarement avec leur cœur. Ils restent avec la langue des affaires. Alors que beaucoup de gens sont tout à fait disposés à parler selon le modèle Avalon, c’est trompeur, parce qu’ils ne sont pas prêts à vivre l’expérience totalement. Ils ont souvent besoin d’être conduits dans ce territoire inconnu, et peut-être besoin de modifier leurs propres règles de conduites habituelles. Dans les organisations, seuls quelques-uns prennent ce genre de double direction puisque la plupart des sociétés mettent l’emphase dans le monde de Glastonbury (objectifs et mesures).

Pages 1 2 3 4 5
Download Article 1K Club
Load More Related Articles
Load More By Charles Smith
Load More In Concepts of Leadership

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

The Leadership Spectrum: II. Blended Perspectives and Practices

There is more here. The Rainbow leader’s interest in (even fascination with) relationships…